ECOLABEL EUROPEEN : Les Peintures Labellisées sont-elles des Peintures Ecologiques ?

Publié le par peinture-naturelle

 

ecolabel2

 

L’écolabel est le seul label écologique officiel européen permettant de valoriser les peintures et vernis «plus respectueux de l’environnement que la moyenne des produits mis sur le marché, tout en garantissant des performances identiques à celles des produits analogues».

Il a été créé par la Commission Européenne en 1991 et révisé en 2008.

Il distingue les peintures dont l’impact environnemental est réduit à tous les stades du cycle de vie (récupération, fabrication, utilisation et fin de vie des peintures et vernis) et garantit les performances de ces peintures. : le rendement (8m2 par litre de peinture en moyenne), la qualité d’adhérence de la peinture, la résistance à l’abrasion, au frottement humide et à l’eau.

Enfin, il réglemente l'étiquetage et l’information donnée au consommateur. Les peintures «écolabels» doivent faire figurer sur leur emballage les textes : «usage limité de substances dangereuses» et «faible teneur en solvants»

 

En ce qui concerne la composition des peintures «ecolabels», la teneur en COV (Composés Organiques Volatils, cf l’article du blog) est limitée à 15g/litre pour les peintures mates et 60g/litre pour les peintures brillantes (ce qui est loin d’être nul).

Les hydrocarbures aromatiques sont interdits ainsi que le formaldéhyde et certains métaux lourds : le cadmium, le plomb, le chrome VI, le mercure, l’arsenic, le baryum, le sélénium et l’antimoine.

 

En d’autres termes, les peintures «écolabels» ne font que limiter les quantités de déchets, les émissions de COV, les rejets de substances toxiques ou polluantes et réduire les risques pour l’environnement.

L’écolabel ne prend pas en compte l’origine des ingrédients de la peinture : contrairement à ce que l’on pourrait penser, il est rare qu’il s’agisse de peintures naturelles, les composants sont le plus souvent issus de la pétrochimie et non biodégradables.

 

Les peintures écolabels sont néanmoins une alternative aux peintures industrielles traditionnelles, mais de là à qualifier les peintures écolabels de «peintures écologiques» .... 

 

Alors que choisir ?

Avant tout, il faut savoir bien lire les informations sur le pot de peinture. Regarder également les consignes de sécurité et les logos de toxicité.

Certaines peintures distribuées dans les filières bio ou d’éco-construction n’ont pas l’écolabel mais sont bien plus écolos ! et Elles affichent leur composition exacte, vous savez ce que vous utilisez.

 

 

Publié dans peinture écologique

Commenter cet article